Visuel de l'évènement "Surface libidinale"
Projection-Performance

Surface libidinale

Une projection suivie d’une expérience sensorielle
Samedi 25 mai à 22h et à 23h
Grand Palais Immersif, 110 rue de Lyon - Paris 12e

« Surface libidinale » un film de Grégory Chatonsky (15’)

La projection est suivie d’une performance réservée aux visiteurs de plus de 18 ans.

Les formes apparaissent, se déroulent, s’ouvrent, se referment, se dissolvent dans une vapeur pour se reformer ailleurs. On croit reconnaître ici la texture d’une peau, là une veine, un ongle, peut-être même un organe. Ça palpite. Les corps semblent ignorer les frontières entre l’intériorité et l’épiderme, entre soi et l’autre, entre le masculin et le féminin. Ils rentrent en eux-mêmes dans un lent mouvement autophage, se stimulent, parfois traversés par des machines câblées elles-mêmes recouvertes d’une peau humide.

Grégory Chatonsky propose un film entièrement généré avec une IA qui pourrait être vu comme un essai sur une sexualité non humaine, où la distinction entre les organismes vivants et les techniques devient incertaine. Accompagné par la composition musicale d’Olivier Alary, générée elle aussi avec un réseau de neurones, Surface libidinale imagine une nouvelle zone érogène s’émancipant des espèces et des genres.

Pendant la projection, Emilie Fouilloux invite les participants à une performance avec des exercices de respiration et de relaxation (10’). Pour plus de confort apportez votre tapis de yoga ou un petit coussin.

Réalisation : Grégory Chatonsky
Composition sonore : Olivier Alary
Performance : Emilie Fouilloux, sophrologue

Un échange avec Catherine Malabou, philosophe, se tiendra le 6 juin au Studio Bastille et prolongera cette performance.

Adultes
LOADING. L'ART URBAIN À L'ÈRE NUMÉRIQUE
du 6 décembre 2023 au 21 juillet 2024
Article
Street art et nouvelles technos : un combo innovant !

Découvrez l’influence des nouvelles technologies sur l’art urbain !